AnimaNews a rencontré Goran Seiller, président de Dream Unit. Spécialisée dans l’audiovisuel, cette association offre ses services de réalisation de métrages. C’est avec passion que Goran nous a parlé de son activité.

Féru de cinéma depuis tout petit, Goran a d’abord conçu des vidéos humoristiques avec une bande d’amis. Accompagné de son équipe, il s’est lancé dans une aventure sérieuse dans laquelle il a pu développer ses compétences et tourner des films à la demande. En 2018, Dream Unit voit le jour et s’ensuivent de nombreux projets, en particulier deux longs métrages (RE-BECCA et Slenderman : L’Âme des Ténèbres)

L’association propose ses services en audiovisuel à qui le veut : elle réalise des courts, moyens et longs métrages en tout genre. Selon les envies des demandeurs, Goran et son équipe montent des clips musicaux, des reportages et mettent en scène des scénarios. Bien sûr, vous qui êtes à l’origine des idées verrez votre nom apparaître au générique !

« Ça a pris une tournure à laquelle je ne m’attendais pas du tout. Depuis, on sort des DVD et l’association a pris une tournure intéressante, culturellement enrichissante et épanouissante », se réjouit Goran.

La conception d’un projet se déroule en trois phases. D’abord, Dream Unit travaille sur l’histoire et se renseigne au maximum sur le sujet abordé. Ensuite, vient la partie tournage dans laquelle l’équipe prépare le casting, l’aspect logistique (maquillage, costumes, caméras,…) et filme. Enfin, le travail se termine avec le montage du métrage, qui sera diffusé à l’Alhambra pendant une soirée. Le projet se finance grâce aux fonds de l’association et de la personne qui sollicite ses services. Dream Unit reste très abordable financièrement pour celui ou celle qui souhaite voir ses idées à l’écran.

Goran et ses amis forment des partenariats avec de nombreuses structures, telles que Calais Cultural Network. Un samedi sur deux, ils donnent des cours pour des jeunes de 16 à 25 ans afin de les sensibiliser à l’audiovisuel. En effet, les clichés ont la vie dure et Dream Unit souhaite montrer que le cinéma est plus accessible qu’on ne le pense. En parallèle, l’association a coopéré avec ID Formation pour initier les gens à l’art numérique et pour réaliser un court métrage.

« Un film ne se réalise pas seul et il faut forcément beaucoup de partenaires », rappelle Goran.

Goran Seiller, président de l'association Dream Unit.

Même si Dream Unit a réservé des salles au Channel pour ses tournages, elle se déplace partout. Elle fait preuve d’audace pour chercher ses comédiens. En-dehors de ses connaissances, Goran se lance à la rencontre d’inconnus pour leur proposer de participer à ses projets.

« C’est comme au niveau professionnel, on se construit un réseau », explique-t-il.

Pour leur plaisir personnel, l’équipe a tourné deux longs métrages, mentionnés plus haut. Son dernier film de science-fiction, RE-BECCA, a remporté le prix Three Stars au British International Film Festival, à Birmingham. Le long métrage est sorti aussi en une cinquantaine de DVD, dont désormais trois exemplaires vous attendent au Comptoir de l’Îlot, pendant que les blu-rays sont en fabrication. Sur ce nouveau support, il sera alors possible de le visionner avec des sous-titres anglais et d’écouter les commentaires audios. À l’heure actuelle, Dream Unit tourne un troisième film, Slenderman : Origines, la suite de Slenderman : L’Âme des Ténèbres.

L’association accueille toute personne désirant la rejoindre à bras ouverts. D’ailleurs, elle cherche un ou une chargé de communication qui donnerait de son temps.

« S’il y a des gens qui veulent venir, nous accompagner, nous aider à améliorer nos activités, n’hésitez pas ! Vous êtes les bienvenus chez Dream Unit ! » déclare Goran.

Catégories : Structures ESS

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.