Avec le retour du Virtual Calais le 1er et 2 Octobre, nous avons rencontré Stéphane Orient, président de l’association Game Box et Yoann Péron, membre de la première heure.

 

Après deux ans d’absence dus à la crise sanitaire, le festival du Virtual Calais est revenu pour le bonheur de tous ! Game Box est présent comme l’a toujours été l’association depuis la cinquième édition. Intergénérationnelle, cette structure réunit moins d’une vingtaine de membres passionnés de jeux vidéos, en particulier des anciennes licences. L’ambiance familiale soude les adhérents qui aiment avant tout faire connaître les jeux vidéos au public. La notoriété les indiffère. C’est surtout le plaisir d’échanger qui compte et qui fait vivre Game Box. Les gens donnent une cotisation s’ils le souhaitent, l’objectif premier étant de leur venir en aide.

« Dans l’association, il y a de tout. Il y a des joueurs, des réparateurs, des fabricants… Tout le monde se côtoie et on a tous notre spécialité », explique Stéphane.

Stéphane adore concevoir des bornes d’arcades à partir de matériaux récupérés dans son garage. Une fois l’assemblage réalisé avec un vieil ordinateur, il suffit d’installer Recalbox et de lancer une partie.

« C’est plaisant de prendre une machine qui ne marche plus et de lui donner une seconde vie. Je trouve ça très satisfaisant » se réjouit-il.

« On fait aussi des réparations de console ou autre, comme un juke-box », explique Yoann.

 

Avant l’apparition du covid-19, Game Box se situait à Calais Cœur de Vie. Désormais, l’association s’est installée dans une salle au lycée Pierre de Coubertin, là où une micro-entreprise basée sur l’arcade se développe. Grâce à celle-ci, Stéphane et les membres ont leur propre local et la parrainent.

Au Virtual Calais, Game Box possède un stand de 35m² environ où est présentée une variété de consoles. Ce qui donne un large choix au public qui peut tester la Markint-6 avec le jeu Pong, exposée cette année. Stéphane et Yoann ont aussi installé un ordinateur avec Dance Dance Revolution qui se joue avec un tapis de danse. De quoi toucher les anciennes générations qui se remémorent les vieux jeux et les récentes qui les découvrent.

« On est bien contents d’être à nouveau sur le Virtual. Comme les deux précédentes éditions n’ont pas eu lieu, ça nous a fait un gros manque. Si c’est comme les autres salons, il risque d’y avoir énormément de monde. Donc, on va tout faire pour être prêts. Il va falloir venir si vous voulez jouer avec les premières consoles ! » s’enthousiasme Stéphane.

Après le Virtual Calais, Game Box sera à un salon de jeux vidéos sur Audruicq, ainsi que sur Saint-Omer où Yoann s’occupera du stand.

 

Catégories : Actualités ESS

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.